Emploi automobile



S'il est un domaine professionnel qui ne connaît pas la crise, c'est certainement celui de l'emploi automobile. Bien que les usines des constructeurs aient tendance à se délocaliser et à réduire le nombre de leurs employés, l'emploi automobile continue à se développer dans son aspect commercial et après-vente.



Le paysage global de l'emploi automobile s'est sensiblement modifié avec les impératifs économiques modernes, toujours plus intransigeants. Ainsi, si la construction automobile embauche nettement moins qu'auparavant, de belles opportunités restent à saisir dans les domaines de l'entretien et de la réparation, ainsi que dans le domaine commercial. L'emploi automobile s'est donc déporté dans les secteurs tertiaires au détriment du secteur secondaire, bien que les artisans continuent à occuper leur place avec opiniâtreté.


Les garages et ateliers de réparation sont en effet toujours aussi actifs et restent des acteurs majeurs de l'emploi automobile. La législation est de plus en plus exigeante en matière d'entretien des véhicules, et les normes nationales et/ou européennes imposent des critères stricts en matière d'écologie. Fort logiquement, donc, l'emploi automobile se porte à merveille dans l'ensemble des métiers liés à la mécanique.


Par ailleurs, l'emploi automobile est également porteur au niveau commercial. Les concessionnaires sont toujours très actifs, et ils peuvent à présent déployer leur activité via Internet. Les sites de mandataires et d'importateurs connaissent par ailleurs un joli succès. Avec l'ouverture des frontières européennes et la mondialisation globale de ces dernières décennies, l'emploi automobile dispose d'un champ toujours plus vaste pour satisfaire une clientèle de plus en plus nombreuse.