Automobile USA



Acheter une automobile USA permet de bénéficier de tarifs parfois très avantageux, mais aussi d'accéder à des modèles qui ne sont pas commercialisés en France. Quels sont donc les différentes étapes à remplir pour acquérir une automobile USA ?



Les deux étapes les plus simples, lorsqu'on décide d'investir dans une automobile USA, consistent à trouver l'engin (via un concessionnaire ou les petites annonces sur Internet) et à le payer. Pour le règlement de l'automobile USA, quelques précautions s'imposent toutefois : mieux vaut éviter les mandats qui ne laissent guère de recours en cas d'escroquerie, et préférer autant que possible des moyens de paiement intégrant une garantie (Paypal ou CB).


Une fois ces formalités accomplies, il faut organiser le rapatriement de l'automobile USA vers la France. A cet effet, l'acheteur doit se mettre en contact avec un transitaire, puis demander au vendeur de déposer le véhicule à l'adresse fournie par le transitaire choisi. Attention, avant le départ de l'automobile USA, il faut impérativement que le vendeur pense à laisser dans le véhicule un certain nombre de documents indispensables : l'ensemble des papiers de la voiture ainsi que ceux qui concernent son immatriculation, un certificat de vente comportant les noms du vendeur, de l'acheteur et les numéros du véhicule (numéro de moteur notamment), et une photocopie de la pièce d'identité du vendeur.


Une fois parvenue à la frontière, l'automobile USA devra être dédouanée par l'intermédiaire d'un transitaire. Des frais sont à prévoir pour le règlement du centenaire, puis pour l'établissement de la carte grise, pour le contrôle technique et le passage aux mines. Toutes formalités confondues, le rapatriement d'une automobile USA coûte au minimum 2000 euros si le départ se fait du Canada et pour un véhicule de puissance moyenne.